marqueur eStat'Perso

En cours de préparation.

 

Après l'Anastigmat breveté en 1920, Berek va calculer l'Elmax en 1921

et l'Elmar en 1925.

 

© L' Elmax de 1921 de Max Berek,

pour le Leica et modifié en 1922.

L'Elmax ou l'Elmar ?.

 

© Étude et analyse.

Jacques Roquencourt.

 

F/3.5 (fig 1)

F/5.6 (fig2)

Analyse des calculs:

1°: Parfaite correction de l'aberration sphérique (corrigé pour F/3.5). Il reste un résidu de l'aberration de coma. voir les coefficients des polynômes de ces deux aberrations (fig1.)

2°: Il reste de l'astigmatisme pour les ouvertures de 3.5 et 5.6.

3°: En 1922 Berek utilisera un nouveau verre pour la dernière lentille et modifiera son rayon de courbure extérieur.

 

MTF chromatique. (fig3)

 

lecture des tableaux. dans le sens des colonnes: (unité le mm.) F0: distance focale de l'objectif.

1°- diamètre des lentilles, rayons de courbure des lentilles, épaisseurs des lentilles et distances entre les lentilles, indices des verres.

2°- plans principaux objet, image; distance focale avant, distance focale arrière: référence, respectivement, le premier et le dernier dioptre.

- distance du diaphragme/ à la lentille avant: (voir fig 1), position des pupilles d'entrée et de sortie: référence, respectivement le premier et le dernier dioptre.

3° -épaisseur totale, ouverture numérique, diamètre de l'ouverture du diaphragme, champ image analysé.

4° -distance objet, distance de l'image/dernier dioptre, défocalisation spectrale/au foyer de l'objectif, défocalisation mécanique/au foyer de l'objectif.

lecture des figures (1 à 4). dans le sens de la droite vers la gauche.

1° -première colonne: spot diagramme (tache lumineuse normalisée/à la plus grande dimension ) en fonction du champ: de l'axe à 20 mm, pas 4 mm.

2° -deuxième colonne: MTF; contraste de 0 à 100% (pas 20%) en fonction du nombre de pl/mm: analyse de 0 à 40 pl/mm, pas 5 pl/mm.

3° -courbes superposées des aberrations sphérique et coma.

4° -courbure de champ sagittale et tangentielle + demi-somme.; l'usage est de calculer et de représenter ces courbes pour de faibles ouvertures.

5° -variation de l'éclairement/ fonction du champ.

6° - coupe méridienne.

7°- Les derniers tableaux, indiquent le contraste (MTF chromatique, calculs effectués de 0.45 micron à 0.65 micron, pondération spectrale uniforme 1. ) pour 5,10,20, 40 paires de l/mm en fonction du champ, de 0 mm à 20 mm par pas de 4 mm, pour F/5.6.

 


Elmax versus Elmar.

Suite en préparation....

 

 

(Pl 1.)

(Pl 2.)

(Pl 3.)

(Pl 4.)

Brevet du Tessar.

-Brevet allemand n° 142 294 du 25 avril 1902.

-Brevt français n° 325 995 durée de 15 ans, demandé le 16 juin 1902, délivré le 16 juin 1903 et publié le 28 aôut 1903.

-Objectif anastigmat = objectif corrigé de l'astigmastisme.