marqueur eStat'Perso

La saga des Leica à vis.

par Michel Pourny.

ou:

Comment s'y retrouver dans la généalogie des anciens modèles du Leica ?

 

Dès le début de l'épopée Leica en 1925, les patriarches modèle1 (1925) et Standard (1932) -bien que dépourvus de télémètre et de vitesses lentes- offrirent ses lettres de noblesse à la photographie en petit format. Sur leur capot, deux glissières permettaient d'adapter des accessoires indispensables à la prise de vues : viseurs ou télémètre. L'objectif des premiers modèles « 1 » était fixé à demeure.

 

Les modèles « I »

Le Leica « I » (1925) en métal léger moulé sous pression est laqué noir, le corps du boîtier recouvert de caoutchouc vulcanisé. Les vitesses s'échelonnent du 1/20° au 1/500° plus la pose B. A partir de 1930, la monture autorise l'interchangeabilité des objectifs. Elle est « standardisée » au pas vissant de 39mm, d'où le nom du Leica « Standard », elle accepte donc tous les objectifs fabriqués par Leitz ultérieurement, à l'exception bien sûr de ceux des boîtiers « M » à baïonnette. Quelques exemplaires du « I » sont équipés d'un obturateur central Compur.

Leica Ic.

cliché M.Pourny

Leica Ic.

Viseur pour 50mm à miroir SBOOI / 12015 .

Télémètre FOKOS .

Objectif Elmar 3,5 :50 + pare-soleil  FISON .

cliché M.Pourny

Leica 1c produit à Wetzlar en 1950 .

Obturateur 1/30° au 1/500° + pause B .

Viseur amovible « ROSOL » à cadres pour focales de 50, 90 et 135mm .

Objectif Elmar 4 :90mm (1951) à tête amovible pour emploi sur une chambre reflex « Visoflex 1 » .

Pare-soleil télescopique « FICUS » pour focales de 50, 90 et 135mm .

 

Le Leica Ic (1949) est semblable au Leica Standard, mais un peu plus long (13,5 au lieu de 13,2cm) et le viseur amovible à miroir permet un cadrage précis de l'image, une ligne pointillée permet de compenser la parallaxe. Vitesses à partir du 1/30°sec ; le disque compteur d'images n'avance que d'un cran à chaque armement (au lieu d'un tour complet) ; tous les axes tournent sur roulement à billes .

 

Leica If (1952) : identique au Ic, mais permet la synchronisation au flash .

 

Leica Ig (1957) : identique au If, mais l'obturateur permet un large échelonnement des vitesses de 1sec à 1/1000°sec .

 

Les modèles « II »

Leica II (1932) est un Leica Standard équipé d'un viseur et d'un télémètre couplé permettant une mise au point rapide : premier Leica utilisé par Henri Cartier-Bresson.

 

Leica IIc (1948): le boîtier est allongé de 3mm, l'obturateur perfectionné, l'échelle des vitesses commence au 1/30°sec, les axes sont montés sur roulement à billes .

 

Leica IIf (1952) : identique au IIc, permet en outre la synchronisation au flash ; les derniers modèles proposent le 1/1000°sec .

 

Les modèles « III »

 

Le Leica III (1933) : identique au « II », outre les instantanés du 1/20° au 1/500°sec, permet les vitesses lentes (1sec, 1/2, 1/4, 1/8 sec) ainsi que la pose « T » pour les longues expositions ; grâce à une loupe le système optique du télémètre s'adapte à la vue de l'opérateur.

 

Leica IIIa (1935) : identique au « III », mais l'obturateur autorise le 1/1000°sec .

 

Leica IIIb (1938) : les oculaires du viseur et du télémètre sont rapprochés permettant un cadrage et une mise au point plus rapides .

 

Leica IIIc (1940) : identique au IIIb, avec les avantages des modèles « c » : tous les axes sont sur roulement à billes ; le rideau s'ouvre complètement au 1/30°sec (au lieu du 1/20°) améliorant la photo au flash (avec un adaptateur) .

 

cliché M.Pourny.

.Leica IIIf (1950) : synchronisé ; (1953) le rideau s'ouvre complètement au 1/50°sec améliorant la photo au flash; (1954) adjonction d'un retardateur .

 

Leica IIIg (1957) : c'est un IIIf dont le viseur est perfectionné : 1/ le sujet apparaît presque en grandeur réelle ; 2/ un cadre se déplace couplé à la mise au point, corrigeant la parallaxe ; 3/ l'angle de champ de l'objectif de 90mm est indiqué ; l'échelonnement des vitesses est normalisé : 1, 1/2, 1/4, 1/8, 1/15, 1/30, 1/60, 1/125, 1/250, 1/500, 1/1000sec ; au dos du boîtier un disque indique les caractéristiques du film .

 

 

Les modèles spéciaux :

-en 1934 le Leica 250.

, aux caractéristiques du IIIa, qu'on pouvait charger avec 10m de film pour 250 vues .

-en 1954 le Leica 72, inspiré aussi du IIIa, prenait 72 clichés de format 18x24mm.

 

publicité de 1936.

retour à l'index